Tendances vacances d’été 2015

Tendances vacances d’été 2015

A la veille des vacances d’été 2015, Ipsos s’est intéressé aux intentions de départ, aux motivations, ainsi que aux destinations et types de séjours privilégiés.

Les intentions de départ en vacances d’été repartent à la hausse

Après plusieurs années de privation sous l’effet de la crise, la part des Français qui pourront partir en vacances remonte sensiblement en 2015. 63% déclarent qu’ils partiront cet été, soit 5 points de plus qu’en 2014 Click To Tweet

 

Un budget vacances en baisse pour les français

La légère tendance haussière de 2015 concerne surtout les Européens des pays disposant déjà des budgets les plus élevés : l’Allemagne (2457 €, +60 €) et l’Autriche (2 610 €, +68 €). Hors zone euro,

C’est au Royaume-Uni que la hausse est la plus substantielle : 3 081 €, +149 €.

En revanche, dans les pays latins, la tendance est plutôt au maintien ou à une légère diminution du budget : la France (2 181 €, -46 €), l’Espagne (1719 €, =), l’Italie (1708 €, -90 €).2 181€ de budget pour les touristes français en 2015 soit une baisse de 46€ Click To Tweet

 

Dépaysement, détente, les vacances d’été sont largement synonymes de bord de mer

Les Européens rêvent inlassablement de vacances les pieds dans l’eau : 62% de ceux qui partiront cet été envisagent un séjour balnéaire, un taux stable par rapport à 2014. Cette préférence marquée est à mettre en regard de l’envie de détente que manifestent fortement les vacanciers, qui sont deux fois plus nombreux à privilégier le repos (60%) aux activités et à la découverte (34%).

Les vacanciers français sont ainsi 25% à déclarer vouloir partir à la montagne cette année, contre 24% en 2014 et 15% en 2013.

L’attraction pour les pays du Sud de l’Europe ne se dément pas : la France, l’Italie et l’Espagne (respectivement 16%, 17% et 18%) demeurent de loin les trois destinations les plus prisées.

Comme chaque année, les Allemands, les Britanniques, les Autrichiens et les Belges privilégient les vacances hors de leurs frontières (respectivement 59%, 61%, 67% et 71%) à l’inverse des Français, des Italiens et des Espagnols, qui ont pour habitude de séjourner dans leurs pays dans le cadre d’un tourisme régional (56%, 62%, 66%).38% de touristes français se disent très préoccupés à l’égard du risque d’attentat soit 10 pts de plus… Click To Tweet

Vacances pratiques et bons plans : des usages en pleine évolution

Internet s’est imposé comme le moyen privilégié pour organiser ses vacances : de 28% d’utilisateurs en 2005, les Européens sont passés à 60% en 2015.

En quelques années, le recours aux intermédiaires de type e-voyagistes s’est également consolidé, concurrençant de plus en plus les services en ligne des transporteurs et de l’hôtellerie : en 2008, 27% des Européens effectuaient leurs réservations via les sites des différents prestataires contre 16% auprès des e-voyagistes. En 2015, leur part respective a atteint un niveau quasi équivalent, 32% vs 28%.

15% des Européens se déclarent cette année intéressés par le covoiturage Click To Tweet

Ce sont les jeunes qui manifestent le plus d’intérêt : jusqu’à près de 30% des 18-24 ans, et un quart des 25-34 ans. Il est aussi plus particulièrement recherché par les demandeurs d’emplois (24%) et les personnes disposant d’un budget inférieur à 1000 euros pour leurs vacances (29%).

A noter que les personnes qui ont l’habitude d’improviser leurs vacances en décidant à la dernière minute de leur destination de voyage, sont également davantage séduites par la possibilité du covoiturage (20%).

1 Européen sur 10 séduit par l'échange de logement entre particuliers pour les vacances d'été Click To Tweet

Si les jeunes et les foyers à budget vacances limité se montrent là aussi plus intéressés que la moyenne (respectivement 23% et 19%), ce sont aussi les familles qui considèrent ce mode d’hébergement comme une solution économique intéressante (18% des familles avec 2 enfants et 26% des familles de 3 enfants et plus).

On relève que les vacanciers qui envisagent de passer un séjour en ville regardent également avec un peu plus d’intérêt ce mode d’hébergement (19%).

Synthèse

0%
DÉCLARENT VOULOIR PARTIR
0
DE BUDGET
0%
SOUHAITENT PARTIR EN BORD DE MER
0%
INTÉRESSÉS PAR LE COVOITURAGE

 

Source image : stokpic.com