Embarquez, c’était le SEO Camp Day !

Pour la première journée à Saint Raphaël dans le cadre du Voyage en Multimédia, nous avons eu un large panorama du référencement amené par plusieurs experts en ce domaine (conférence organisée par l’association SEO Camp). Des notions de base à des éléments plus techniques, chacun des spectateurs de cette conférence a pu y trouver son compte.

SEOCAMPDAY2

 

Référencement, Pensons local !

Les hostilités ont commencé avec un focus autour du référencement local par Aurélien Delefosse, consultant SEO. Après être revenu sur des principes clés, nous nous sommes attardés sur les fiches Googles Adresses et Google + Local. Ces deux services nécessitent la même attention : un remplissage minutieux des informations demandées (description optimisée, détaillée et vendeuse, ajout de photos de qualité, liens vers votre site web, vos réseaux sociaux, etc.) Plus vous les détaillerez, plus vous serez à même de prendre le contrôle sur ce que l’on dit de vous.

Actuellement, ces deux derniers sont complémentaires. Ce n’est un secret pour personne. Google cherche à faire monter son réseau social. De ce fait, il pousse les entreprises à se diriger vers sa plateforme. Votre présence y est donc fortement recommandée, ne serait-ce que par la création d’une fiche Google + Local dans un premier temps.

 

 

Et l’international dans tout ça !

Laurent Bourrelly, consultant en référencement, a pris le relais sur la thématique du référencement à l’international.

Une expression a particulièrement attirée mon attention pendant la conférence : « Think global, act local ». Lorsqu’on se lance sur des stratégies de positionnement à l’étranger, on se doit de posséder une bonne connaissance de son marché, de ses cibles, de leur manière de communiquer, d’échanger, etc. De ce fait, on nous recommande d’aller à la recherche de partenaires locaux empreints de la culture du pays auquel on se destine. Les techniques de référencement s’adapteront aux habitudes de navigation de l’internaute ciblée. Chaque pays a des opportunités spécifiques en terme de référencement, d’où l’importance d’être épaulé par des contacts locaux. De cette manière, on s’assure de la réelle pertinence de sa stratégie avec des résultats plus impactants pour notre société.

Exemple énoncé : si l’on regarde le site web de Samsung, on observera que la page d’accueil destinée au public français n’est pas la même que celle destinée aux japonais. L’une se concentrera sur de la promotion de produits tandis que l’autre mettra en avant l’aspect humain.

En parallèle, la structure de votre site web nécessite une réelle réflexion dans le cadre d’une stratégie tournée vers l’international. Laurent Bourrelly nous rappelle que la stratégie doit être réellement adaptée à l’utilisateur. En ce sens, techniquement, le site web doit faciliter la navigation et la compréhension du contenu par l’internaute (On dit « stop » à la traduction automatique !). Le choix de votre structure est donc essentiel : noms de domaine (.fr, .en, .ca, etc.), sous-domaines (en.nomdedomaine.com) ou répertoires (nomdedomaine.com/en). A la suite, de cette conférence, nous serons d’accord pour dire que la solution du sous-domaine est peu recommandable dans une logique de SEO international.

Prochainement, nous reviendrons plus en détail sur les interventions de Paul Sanches (Consultant référencement Google, Seo BlackOut) et d’Aurélien Bardon (Dirigeant Aseox) autour de la prise en considération du netlinking par Google dans le domaine du etourisme et de ses nouvelles attentes en terme de SEO. Et oui, Google concentre près de 90% des requêtes en France. Difficile d’en réchapper !

L’équipe de Conseils SEO sera présente au SEO Campus de Paris le 13 & 14 mars prochain ! 
Vous profitez ainsi de nouvelles actualités autour du référencement.